Pour fumer vos charcuteries fabriquez vous -même votre fumoir. Pourquoi pas!
Ce n'est jamais qu'une grande boîte avec une entrée pour la fumée, une petite ouverture pour l'aération à l'opposé de l'entrée de la fumée.  

fumoir aération

Je l'ai fabriqué dans des planches pour les volets. J'ai installé une lampe sur le plancher. Elle sert à empêcher que les charcuteries gèlent en hiver. Chez moi la nuit il peut faire jusqu'à - 15° en plein hiver. Cette ampoule est efficace!

fumoir la lampe


Et pour finir une porte pour enfermer votre charcuterie. 
 

fumoir barres de soutien et poitrines

De futurs petits lardons
ou pour la soupe ou...
la choucroute.....

 

Pour accrocher les charcuteries, j'ai percé des trous à 10 centimètres du plafond et à 20 cm les uns des autres, pour installer des tringles. Ce sont des ferrailles à béton.

Mon fumoir est derrière la maison. Comme il n'est pas abrité, je lui ai fait un toit en tuiles. À l'extérieur, je l'ai lasuré. Il est là depuis une quinzaine d'années et il n'a pas bougé. Il est posé sur des parpaings pour l'isoler du sol. 
 

fumoir en action

La "chaufferie, c'est un bidon de choucroute vide, en métal, récupéré dans un super marché! Un trou découpé à l'arrière et un tuyau de poêle flexible et le tour est joué. Je fais le feu avec du charbon de bois que je recouvre de sciure récupérée dans une scierie et que j'humidifie. N'allez surtout pas la chercher chez un menuisier! Elle risque de contenir des sciures d'aglo, contre plaqué...bref des colles qui seront toxiques pour vous!

fumoir la chaufferie 

 

Mon fumoir est simple, mais il fonctionne super bien! 

Amis du net, lancez-vous dans la fabrication de votre fumoir! 

et à bientôt!

Portez-vous bien,

Brocélyande.