Planche à langer Loreena 4

LA NAISSANCE D'UNE PETITE FILLE ET PLEIN DE CHOSES A FABRIQUER !

Et bien voilà! Je suis grand mère pour la première fois. Une petite Loreena est née le trois septembre.

Un beau bébé que je suis heureuse de vous présenter.

jour 1 j 

La première heure de Loreena et le premier bain donné par....Papa!

Et oui Maman ne pouvait pas se lever.

Alors bien sûr, la venue de ce bébé m'a beaucoup occupée. Ma fille avait acheté des meubles anciens et avait commencé à les nettoyer, les enduire et....voilà que les médecins lui interdisent de bouger et de peindre les meubles. Alors je suis allée en renfort pour l'aider à finir les meubles et à les peindre. J'étais septique quand au résultats, mais je dois reconnaître que des meubles Henri II repeints en blanc, c'est pas mal du tout. Voilà le chantier sous la loggia de belle maman. Et oui ma fille a la chance d'avoir une belle maman et un beau papa très sympas! Merci Nicole et Jean François !

peinture et tapissage

Le lit, c'est celui du papa. Sandrine a ajouté un fronton en bois, l'a décapé car il était vernis. Mais là, surprise! La peinture restait collante!

Du coup, Romain , Papa, l'a décapé au Karcher! Mais là, re-surprise, le lit est devenu "poilu"! Les fibres du bois se sont hérissées. Donc pour y remédier un bon ponçage et je l'ai repeint en blanc. Il est joli et le devant se baisse pour prendre le bébé sans se faire mal au dos. Ingénieux!     

                                              Le lit 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais il manquait une planche à langer à poser sur la commode d'"Henri".

Alors je l'ai fabriquée dans une planche de sapin. Pour sa taille, je l'ai tout simplement adaptée au coussin à langer de la liste des cadeaux.

Voilà sa réalisation: 

Planche à langer Loreena 1 

J'ai découper dans une planche de sapin un rectangle pour le fond, les deux côtés de la même longueur et un rectangle pour la tête de la planche à langer de la largeur du fond plus les deux épaisseurs des morceaux des côtés.

Planche à langer Loreena 2 

J'étais tellement prise par mon travail que j'ai oublié les photos du montage, donc voilà la photo de mon plan:

plan de montage 

Le haut de la planche à langer dépasse sous la planche. Ce rebord qui dépassera de la commode, empêchera la planche de glisser. On le voit sur la photo suivante.

Planche à langer Loreena 3  

J'ai poncé au papier de verre très fin les quatre morceaux. Puis je les ai assemblés avec des chevilles en bois et de la colle . Là il est important de bien prendre les mesures des deux pièces à assembler pour percer les trous des chevilles. A chaque fois, j'ai l'appréhention de tomber à côté...mais non. Si on prend bien les mesures, ça marche et c'est solide!

Avant d'assembler le tout, j'ai collé sur le fond des volutes et un noeud que j'ai trouvé sur "Créavéa". Puis j'ai re-découpé en suivant un peu le contour des volutes. 

Planche à langer Loreena 4

Planche à langer Loreena 5

Après, re-ponçage et peinture blanche. J'ai passé deux couches et j'ai encore re-ponçé après la première couche, pour un plus joli fini.

Ma planche à langer est terminée. Et vu le prix d'une planche à langer en bois peint, cela valait la peine que je la fasse. Et en plus, elle est unique.

Vous devez vous demander comment je sais faire ça?

Lorsque j'ai eu quatre ans, ma maman m'a donné un petit frère et la maison qui n'avait qu'une chambre, est devenue trop petite. Nous sommes donc allés habiter chez mes grands parents, au deuxième étage de leur maison. C'est mon grand père qui avait construit cette maison! Il était menuisier/ébéniste, italien et donc aussi maçon, plâtrier, carreleur, charpentier etc! Il est devenu ma nounou. Je passais tout mon temps libre avec lui dans son atelier alors avec mon Papou, j'ai appris beaucoup, beaucoup de choses......Le travail du bois, du ciment, du carrelage, le plancher.........Un jour je lui ai dit que j'aurais aimé être ébéniste. Il m'a répondu: " espèce de petite chèvre, (c'était gentil pour lui), une fille ça peut pas être ébéniste!" Et pourtant aujourd'hui elle peuvent......

Sans lui, ce blog n'existerait pas et moi je m'ennuierais beaucoup. merci Papou.

A bientôt et portez-vous bien!

Brocélyande.